Actualités

Commémoration du 4 août à l’HDF

commémoration 4 août 2020
Commémoration du 4 août à l’HDF

Un an après l'explosion du port de Beyrouth qui a secoué la capitale, l'Hôtel-Dieu de France se souvient toujours de la nuit du 4 août, où il s'était retrouvé au cœur d'une Beyrouth sanglante et sinistrée.En commémoration de cette horrible tragédie, l'hôpital a organisé le mardi 3 août 2021 à 18h07 un rassemblement pour rendre hommage aux victimes et aux blessés ainsi qu'à leurs familles devant le Service des urgences, témoin de cette funeste nuit.

L'évènement a débuté par une minute de silence à 18h07, suivie de l'hymne national et du dépôt de bougies devant le Service des urgences, en présence du Pr. Salim Daccache s.j., Recteur de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth et Président du Conseil d'Administration de l'Hôtel-Dieu de France, du Conseil d'Administration de l'Hôtel-Dieu de France, du Conseil d'Administration de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, des familles des blessés et des victimes, en plus des médecins, des infirmières et du personnel hospitalier.

Le Pr. Salim Daccache s.j., a prononcé un discours dans lequel il a exprimé toute la douleur et les souvenirs tragiques qu’éveille cette date :  

« Le 4 août, jour d'une Beyrouth dévastée où ses très chers sont tombés entre blessés et morts. Il est vrai que le 4 août est le jour de l'explosion, l'explosion de la haine, de la négligence, de l’insouciance et de la criminalité. Cependant, le 4 août a donné naissance à une flamme, la flamme du don et de l’offre de soins aux blessés et martyrs, la flamme des sacrifices du médecin, de l’infirmière, de l’infirmier, de l’étudiant-médecin, de l’employé administratif, et de tout membre de nos hôpitaux, notamment celui de l'Hôtel-Dieu de France, qui s’est mobilisé et se mobilise encore pour donner de son mieux et sauver les patients. [...] Le 4 août 2020 nous porte chaque jour une flamme qui ne s'éteint point, la flamme du rétablissement de la souveraineté, la souveraineté sur le port de Beyrouth, sur Beyrouth et sur le Liban tout entier, il nous porte la flamme de la restauration de la justice sans laquelle le pays ne pourra se relever, sans laquelle l'État dit l'État libanais, la République libanaise, la patrie libanaise et la Nation libanaise ne pourront se rétablir, la flamme de la justice pour ceux qui ne sont plus parmi nous, ceux qui souhaitent savoir qui leur avait préparé ce crime odieux et cette attaque pernicieuse [...] ».

À la fin de la cérémonie, la façade de l'hôpital a été illuminée en rouge en mémoire du sang des blessés et victimes de ce drame.      

 

Son Excellence Madame l’ambassadrice, Anne Grillo à l'HDF

anne
Son Excellence Madame l’ambassadrice, Anne Grillo à l'HDF

L’Hôtel-Dieu de France, hôpital d’application de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, a eu la joie d’accueillir le mercredi 7 juillet 2021, S.E. Madame Anne Grillo, ambassadrice de France au Liban, qui a répondu à l’invitation de participer à la réunion du Conseil d’administration de l’hôpital.

Au cours de cette réunion, elle a rencontré le Recteur de l’université et les administrateurs de l’HDF. L’ambassadrice a voulu écouter les difficultés auxquelles l’hôpital est en train de faire face actuellement au milieu de la crise hospitalière, économique et sociale que vit le Liban. Lors de la réunion, plusieurs exposés ont été donnés sur la situation médicale, financière et économique, soulignant les plans que l'Hôtel-Dieu est en train de mettre en route afin de relever les défis actuels et de pouvoir assurer ce qui est nécessaire pour la continuité de sa mission auprès des patients, notamment ceux qui n’ont plus de couverture sociale. De même, une présentation a été faite de l'action de collecte de fonds pour l'hôpital et ses projets.

A la fin de la réunion, Son Excellence Madame l’ambassadrice, adressant ses remerciements à tous et surtout au corps médical et soignant, a fait part de son opinion sur les possibilités de venir en aide à l’hôpital dans ces moments difficiles, à court et à long terme.

 

ambassadrice de france

 

Une première mondiale pour le Service de pédiatrie de l’Hôtel-Dieu de France!

dr saliba
Une première mondiale pour le Service de pédiatrie de l’Hôtel-Dieu de France!

Il s’agit d’une petite fille née prématurément le 12 mai dans un hôpital périphérique avec un poids de naissance de 1680g. Le diagnostic d’une double sténose valvulaire (aortique et pulmonaire) critique a été posé immédiatement. La patiente a été transférée en extrême urgence à l’HDF pour prise en charge. Une double valvuloplastie aortique et pulmonaire au ballon a été réalisée sous anesthésie générale avec un excellent résultat immédiat. Actuellement, ce bébé est en excellent état de santé.

La collaboration multidisciplinaire de haut niveau a contribué à la réussite de cette intervention. La survenue chez un même patient d’une double sténose aortique et pulmonaire sévère congénitale nécessitant un traitement néonatal combiné est extrêmement rare. Le faible poids du bébé et la prise en charge efficace au cathétérisme cardiaque font de ce cas, un cas unique sans précédent dans la littérature médicale mondiale.

 

Pr zakhia saliba
play-btn

Au service de la vie

Votre avis est important
Notre Newsletter
recrute image
donation image