Annuaire | Appels d'offre | Webmail | SIS              #  

 

L’Hôtel-Dieu de France (HDF), centre Hospitalier Universitaire de l’Université Saint-Joseph (USJ) de Beyrouth, accueille cette année du 29 avril au 03 mai 2019, pour la première fois au Liban, la 17ème semaine du RMEF sous le thème « Innover dans un contexte conflictuel ».

Le Réseau Mère-Enfant de la Francophonie (RMEF) est un réseau international qui regroupe plusieurs pays francophones et œuvre à améliorer la prise en charge des parents et des enfants, en soutenant le développement des meilleures pratiques de soins et de gestion. 

Cette semaine permet de souligner les progrès réalisés et l’évolution de la médecine au Liban, et à l’HDF plus précisément, malgré les défis vécus durant de longues années de guerre, défis qui persistent dus à sa situation géo-socio-politique. 

La cérémonie d’ouverture a eu lieu le lundi 29 avril à l’HDF à 16h30 en présence de plusieurs directeurs et figures publiques. 

Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, le R.P. Joseph Nassar s.j., Président de l’HDF a inauguré la cérémonie en accueillant les invités et puis a mis en relief la notion de la francophonie qui a moulé notre culture libanaise, un carrefour civilisationnel ouvert à la coexistence. Le Père Nassar a ensuite indiqué que malgré les deux guerres mondiales et la guerre civile que l’hôpital a vécu, l’HDF demeure un hôpital pionnier au Liban. 

Mme Caroline Barbir, Présidente du RMEF, a ensuite pris la parole a fait part de sa joie d'être au Liban et de sa gratitude pour les personnes qui ont organisé cette semaine au Liban. A son tour, le R.P. Salim Dacchache s.j., Recteur de l’USJ et Président du Conseil d’Administration de l’HDF, a exprimé ses remerciements pour les efforts qui ont permis à l’HDF de surmonter les ravages causés par la guerre après avoir expliqué que l’innovation, surtout dans un contexte violent et plein d’insécurité, et surtout aussi pour le domaine médical, devient un devoir nécessaire ; et tel était l’expérience de l’USJ et de l’HDF..  

M. Karim Bitar, Directeur de la Faculté des Sciences Politiques a ensuite rendu hommage à la ténacité et la résilience de l'Hôtel-Dieu, face aux guerres et aux difficultés politiques et sociales auxquelles l’hôpital est toujours confronté. Et finalement Pr. Carlo Akatcherian, a introduit à l’audience le thème de la semaine, innovation et conflits, évoquant les difficultés rencontrées par l'hôpital et le personnel durant la guerre civile et leurs innovations dans cet environnement hostile dans la recherche de solutions, ainsi que leur grand succès à faire exactement ça. 

Durant cette semaine, un échange scientifique, culturel et humain entre tous les acteurs de santé des différents pays francophones aura lieu sous forme de colloque, de stages observationnels, de réunion de club et de séminaire de gestion. 

Les conférences englobent la santé de la femme en général et les différents aspects de l’obstétrique. Des pathologies obstétricales et gynécologiques seront détaillées ainsi que la fertilité du couple. Ce congrès développe aussi le côté humain, éthique et psychologique de la prise en charge de la femme désirant une grossesse ou enceinte. 

Une grande partie des conférences est dédiée au dépistage, à la prise en charge de l’enfant et du nouveau-né et à l’éducation de l’enfant et de sa famille. De même, elles couvrent plusieurs pathologies pédiatriques en général et certaines pathologies particulières avec les dernières recommandations de leur prise en charge. 

Cette manifestation est une occasion unique à Beyrouth et à l’Hôtel-Dieu de France, pour une mise à jour obstétrico-pédiatrique qui rentre dans le cadre d’une formation continue et un échange enrichissant entre les différents protagonistes de la santé de la mère et de l’enfant du monde entier.