Foto

Pourquoi arrêter de fumer ?

En arrêtant de fumer, vous agissez pour améliorer votre qualité de vie et votre santé. Vous réduisez notamment les risques de cancer broncho-pulmonaire, de maladies cardiovasculaires, et de maladies pulmonaires chroniques. Bénéficiant également à votre entourage, les effets se font ressentir immédiatement et s’installent durablement.
Les premiers effets de l’arrêt de tabac se manifestent dès les premiers jours :

  • 20 minutes après : La pression sanguine et les pulsations cardiaques redeviennent normales.
  • 8 heures après : Le monoxyde de carbone et la nicotine dans le sang diminuent.
  • 24 heures après : Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée.
  • 48 heures après : Le corps ne contient plus de nicotine, le goût et l’odorat s’améliorent.
  • 72 heures après : La respiration est plus facile, l’énergie augmente.
  • 2 à 12 semaines après : La circulation sanguine s’améliore.
  • 3 à 9 mois après : Les problèmes respiratoires et la toux s’apaisent, la voix devient plus claire.
  • 5 ans après : Le risque d’être victime d’une crise cardiaque diminue à 50%.
  • 10 ans après : Le risque de développer un cancer du poumon diminue.

Les Risques du Tabagisme

Le tabagisme peut causer des maladies graves telles que : 

  • Le cancer du poumon ou le cancer des voies aérodigestives supérieures.
  • Le cancer de la vessie.
  • Des pathologies cardiovasculaires ou respiratoires telles que la bronchopneumopathie.

Tabac et Cancers

  • Le tabac peut favoriser le cancer de la gorge, la bouche, les lèvres, l’œsophage et le pancréas.
  • Un cancer sur quatre est dû au tabagisme et 90% des cancers du poumon sont liés au tabagisme actif en France.
  • Un individu fumeur a près de 10 fois plus de risque d’être atteint d’un cancer bronchique qu’une personne qui n’a jamais fumé.   
  • Une personne en situation de tabagisme passif peut développer un cancer du poumon augmenté de 26% par rapport à une personne non exposée au tabac.

Tabac et Maladies Cardiovasculaires

Le tabac favorise plusieurs risques cardiovasculaires tels que :

  • L’infarctus du myocarde.
  • Les accidents vasculaires cérébraux.
  • L’artérite des jambes.
  • L’hypertension artérielle.

Tabac, Maladies Respiratoires et Infections Otorhinolaryngologiques (ORL)

  • La bronchopneumopathie obstructive est due au tabagisme.
  • Le tabagisme actif et passif augmente l’intensité, la durée et la fréquence des crises d’asthme.
  • Le tabagisme passif augmente le risque d’infections pulmonaires et d’asthme chez l’enfant et le nourrisson ainsi que la mort subite chez le bébé.
  • Les infections nez-gorge-oreilles sont plus fréquentes chez les fumeurs actifs et chez les enfants soumis au tabagisme passif.

Tabac et Peau

  • Le tabagisme favorise le cancer cutané.
  • Le tabagisme accentue le vieillissement de la peau.

Tabac : Fécondité et Grossesse

Le tabac peut entrainer des difficultés de conception :

  • Il réduit la fertilité de l’homme et de la femme.
  • Il diminue les chances de succès en cas de procréation médicalement assistée.
  • Il allonge le délai de conception.
  • Il augmente l’effet négatif de l’âge sur la fécondité.

Fumer durant la grossesse comporte des risques tels que :

  • L’augmentation du nombre de fausses couches.
  • L’augmentation de grossesses extra-utérines.
  • L’augmentation d’accouchements prématurés.
  • L’insuffisance dans le développement du fœtus.

Tabagisme et Dents

Fumer occasionne également des problèmes bucco-dentaires car le tabac :

  • Donne une mauvaise haleine.
  • Jaunit les dents.
  • Contribue à la survenue de maladies des gencives responsables de déchaussement des dents.