Le Centre d’Hémodialyse de l’Hôtel-Dieu de France

Insuffisance rénale et Hémodialyse
L’hémodialyse est un traitement de suppléance de l’insuffisance rénale.
L’insuffisance rénale est la perte partielle ou complète de la fonction rénale. Elle peut être aiguë ou chronique et nécessiter des traitements de suppléance. L’insuffisance rénale aiguë est le plus souvent réversible mais il arrive, durant son évolution, que le patient ait besoin d’une ou plusieurs séances d’hémodialyse qui seront suspendues dès que la fonction rénale récupère.
L’insuffisance rénale chronique (IRC) est la perte progressive mais irréversible de la fonction rénale. Au stade terminal, elle impose un traitement de suppléance pouvant être :

  • L’hémodialyse
  • La dialyse péritonéale
  • La transplantation rénale

La décision du type de modalité se fait d’un commun accord entre le médecin traitant, le patient et parfois sa famille. En effet, au cours du suivi du patient en IRC, le médecin l’informe  des différents traitements disponibles, lui explique les précautions à respecter pour chacune des techniques et entreprend la préparation du patient à la modalité qu’il aura choisie. Le passage d’une modalité à l’autre est possible.
L’hémodialyse, fréquemment utilisée au Liban, repose sur une épuration du plasma à travers une membrane semi perméable contenue dans ce qu’on appelle le filtre. Un  abord vasculaire, la fistule  artério veineuse, est créé à l’avance quand possible. Une fois l’hémodialyse indiquée, le patient  bénéficie de 2 ou 3 séances par semaine de 4 à 6h chacune.
Au Liban où elle a été introduite à la fin des années 1960, l’hémodialyse se fait en milieu spécialisé.

La prise en charge à l’HDF
L’Hôtel Dieu de France a inauguré son centre d’hémodialyse en 1972. Ce centre, à l’image de l’HDF, a connu des progrès considérables,  dans un souci permanent d’améliorer la qualité des soins délivrés à ses patients. C’est ainsi qu’on assiste au fil des années à :

  • une augmentation du  nombre de postes de dialyse chronique à 17 ;
  • un renouvellement régulier des machines, dernier en date en 2011, où
  • Une rénovation des locaux dans le but d’assurer un environnement agréable, accueillant et chaleureux aux patients et à leurs familles.

L’accueil est surtout couplé d’un travail d’équipe associant médecins, surveillantes, personnel infirmier et aides-soignants, psychologues, nutritionnistes, secrétaire et techniciens qui œuvrent en étroite collaboration avec tous les services de l’hôpital afin d’assurer aux patients des soins de qualité, ce qui est une devise de l’HDF.
Le centre d’hémodialyse se situe au rez-de-chaussée, à proximité du parking, rendant l’accès  facile pour les patients. Il fonctionne six jours par semaine et assure les urgences sept jours sur sept.
Le travail est organisé en trois créneaux horaires les lundis, mercredis et vendredis (7h-11h30; 11h30-16h ; 16h-23h) et deux autres créneaux les mardis jeudis et samedis (7h-11h30 ; 11h30-16h).
L’équipe  soignante essaie, dans la mesure du possible, d’accommoder les horaires de dialyse aux souhaits des patients. Ces derniers s’engagent à respecter ces horaires mais pourront parfois, au besoin, demander de les modifier.
Dans le service d’hémodialyse, tout comme à l’Hôtel Dieu, tout est mis en œuvre pour que la prise en charge des patients soit optimale visant à délivrer des soins de qualité dans un environnement accueillant et sécurisé ; l’objectif étant en priorité une amélioration de la qualité de vie du patient en hémodialyse et sa réinsertion sociale.